Combats aériens US/Russie à venir ?


https://i.kinja-img.com/gawker-media/image/upload/s--ZV-6klGL--/c_scale,fl_progressive,q_80,w_800/nzfjlyysgtjemgczyosd.jpg

Le Pentagone a confirmé dans un communiqué avoir changé la trajectoire de ses avions de chasse en Syrie pour « éviter des menaces connues sur le champ de bataille ».

Le porte-parole du département de la Défense a menacé de son côté la Russie dont les chasseurs « pourraient être combattus » par les avions de combat américains: au cas où un face-à-face se produirait (avec les Russes), les chasseurs américains se défendront ».

Dimanche soir, un F-18 américain a abattu un Sukhoi syrien au-dessus de la Syrie alors qu’il rentrait d’une campagne de bombardement contre les terroristes de Daech  au sud de la ville syrienne de Raqqa.

En réaction à cette attaque, la Russie qui l’a condamnée dans les termes les plus vifs, a annoncé avoir suspendu l’accord sur la sécurité des vols dans le ciel syrien qu’il avait signé avec les États-Unis. « N’importe quel avion US qui survolerait les zones opérationnelles russes en Syrie, serait pris pour cible », a affirmé le ministère russe de la Défense qui voit dans cet acte « une agression militaire ».

L’incident avec le Su-22 syrien abattu par la coalition dirigée par les États-Unis s’inscrit dans toute une série d’événements, dont les frappes de missiles contre la base d’al-Chaayrate, et pourrait signifier le début d’une intervention US en Syrie, considère dans un commentaire à Sputnik un expert militaire russe.

Suite à la destruction d’un avion syrien près de Raqqa dimanche par les forces de la coalition, la Russie a cessé de coopérer avec les États-Unis dans le cadre du mémorandum sur le ciel syrien et a prévenu que tous les vols dans sa zone opérationnelle en Syrie (à l’ouest de l’Euphrate) seraient désormais pris pour cible par ses systèmes de lutte antiaérienne. L’expert militaire Konstantin Sivkov estime qu’il s’agit d’un tournant dans le conflit syrien:

« Le Su-22 abattu par les Américains est une action très sérieuse. De facto, c’est encore un signe du début d’une nouvelle phase de la guerre en Syrie. Soit on assistera à une intervention militaire des États-Unis contre la Syrie. C’est dangereux et sérieux. Quelle situation en découlera ? Soit la Russie sera obligée de renoncer à son soutien à la Syrie, […] ce qui pourrait engendrer des mécontentements dans le pays. Soit la Russie devrait entrer en guerre avec les États-Unis. À ceci a précédé toute une chaîne d’événements: frappes sur Al-Chaayrate, frappes aériennes sur les troupes syriennes et leurs alliés qui progressaient vers la frontière syro-jordanienne. S’ajoute à cela un Su-22 abattu. Leur agression, les États-Unis l’ont entamée progressivement et c’est très dangereux. »

Fonte: Réseau International

Anúncios

Comente esta notícia!

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair / Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair / Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair / Alterar )

Foto do Google+

Você está comentando utilizando sua conta Google+. Sair / Alterar )

Conectando a %s