La Corée du Nord et le Venezuela : deux faces d’une même pièce

En suggérant qu’il pourrait ordonner l’invasion américaine pour un changement de régime au Venezuela, le Président Trump a montré par inadvertance pourquoi la Corée du Nord a désespérément tenté de développer des armes nucléaires pour se doter de moyens de dissuasion ou de défense contre l’un de ces fameux changements de régime organisés par  la sécurité nationale américaine. A vrai dire je ne serai pas surpris de voir le Venezuela et d’autres pays du tiers  monde voulant résister à l’empire américain, chercher à acquérir dans ce but des armes nucléaires.  N’est-ce pas le meilleur moyen  de dissuader les Etats-Unis d’entreprendre une opération de changement de régime contre eux ?

La Corée du Nord et le Venezuela : deux faces d’une même pièce

Continuar lendo

Le gazoduc Nord Stream 2 sera construit à temps, malgré les sanctions US

La construction de Nord Stream 2 ne sera pas affectée par les sanctions antirusses des États-Unis et le gazoduc sera mis en place dans les délais prévus, a déclaré le ministre russe de l’Énergie Alexandre Novak.

Le ministre russe de l’Énergie, Alexandre Novak, a affirmé que les sanctions américaines n’influenceraient en rien les travaux de construction du gazoduc Nord Stream 2.

Le gazoduc Nord Stream 2 sera construit à temps, malgré les sanctions US

Continuar lendo

Le management de la terreur

Le management de la terreur

Un nouvel attentat « djihadiste » vient d’avoir lieu sur les Ramblas à Barcelone, dans la zone la plus fréquentée de la ville catalane en Espagne. Le massacre est identique à celui de Nice et à celui du 9 août à Levallois Perret, contre des militaires…

[…]

Une fois de plus, comme nous en sommes désormais accoutumés, il était tout à fait essentiel que le terroriste laisse bien en vue son passeport dans le véhicule ayant servi au massacre. Car il faut à tout prix que l’on puisse identifier la menace ! Qui nous menace et qui vient nous tuer en Europe ? Réponse sans ambiguïté, grâce au passeport : Les djihadistes !

Le but est atteint et nous savons, grâce notamment au juge Trévidic, que ces actions sont organisées avec la bénédiction de la CIA qui avait inauguré en Europe l’utilisation des djihadistes en faisant venir au Kosovo ses armées de Moudjahidin Afghans qui ont perpétré les horreurs que nous savons en Ex –Yougoslavie, (Cf., le Juge Trévidic dans « Terroristes : les 7 piliers de la déraison »)…

Continuar lendo

La Corée du Nord se prépare à réagir aux provocations militaires U.S

La Corée du Nord se prépare à réagir face aux provocations militaires U.S.

Pyongyang a envoyé des émissaires à Pékin pour avertir la Chine d’une très probable riposte de type militaire face au maintien des exercices militaires US avec la Corée du Sud.

La Corée du Nord se prépare à réagir aux provocations militaires U.S

Continuar lendo

Pékin doit répliquer si Washington frappe Pyongyang d’abord, selon la presse chinoise

Au moins, le message est clair. Selon le très officiel « Global Times », la Chine défendrait le régime de Kim Jong-un si Washington venait à déclencher une guerre. Elle resterait neutre si c’est Pyongyang qui attaque en premier. Pendant ce temps, la « guerre des mots » continue.

Pékin doit répliquer si Washington frappe Pyongyang d’abord, selon la presse chinoise

Enfin, serait-on tenté dire. Depuis une semaine, Trump s’égosille pour que la Chine s’interpose dans la guerre psychologique avec la Corée du Nord. C’est chose faite, mais pas dans le sens rêvé par le président américain. « Si la Corée du Nord lance des missiles qui menacent le sol américain et que les États-Unis ripostent, la Chine restera neutre », a lancé le Global Times dans un éditorial. Mais, ajoute le journal officiel du Parti, « si les États-Unis et la Corée du Sud effectuent des frappes et essayent de renverser le régime nord-coréen, la Chine les empêchera de le faire ». Bien sûr, la Chine a voté pour les sanctions onusiennes contre la Corée du Nord le samedi 5 août. Le Global Times réaffirme également son opposition à « la prolifération nucléaire et à la guerre dans la péninsule coréenne ». Mais attention, pas touche aux intérêts vitaux des Chinois. Aux yeux de Pékin, tout vaut mieux qu’un effondrement du régime de Kim Jong-un, qui provoquerait d’abord une arrivée massive de réfugiés dans le Nord-Est chinois, et serait suivie d’une réunification de la péninsule sous la houlette du Sud, soutenue militairement par les Américains. Ce serait laisser Washington étendre son influence jusqu’à la frontière chinoise. Inacceptable. En définitive, la Corée du Nord, État tampon indispensable, sert les intérêts stratégiques de Pékin, souligne le South China Morning Post. C’est pourquoi la Chine milite pour le maintien du statu quo dans la péninsule coréenne.

Continuar lendo

Le Venezuela en question: À propos de Marco Rubio et des Alliances avec la Russie et la Chine

Rien de ce qui se passe dans la géopolitique mondiale n’est étranger au Venezuela. La lutte pour des territoires, des influences et des ressources entre puissances pétrolières, d’état ou privées, maintient notre pays sur le devant de la scène dans cet hémisphère, avec les États-Unis à l’offensive de par leur appui à l’opposition vénézuélienne dans leur désir de renverser le chavisme.

https://i0.wp.com/reseauinternational.net/wp-content/uploads/2017/08/lamina-faja-del-orinoco-participacion-de-las-empresas-reloaded.png

Ces trois derniers mois de violence se sont inscrits dans le cadre d’une lutte des grandes corporations énergétiques privées pour s’emparer du pétrole et des ressources naturelles sur le territoire vénézuélien. Parmi elles, Exxon-Mobil s’impose comme celle qui a le plus investi pour « le changement de régime » dans le pays.

Deux des hommes politiques les plus belliqueux à l’adresse du Venezuela au sein du Sénat étatsunien sont Marco Rubio et Ed Royce, tous les deux financés par Exxon, tout comme le président Donald Trump qui bénéficie de l’appui financier et politique de la compagnie pétrolière. Les sénateurs, de leur côté, ont fait des sanctions un point clé de leur agenda législatif; ils fournissent également un appui politique et un aval diplomatique à l’agenda du coup d’état qu’opère l’opposition vénézuélienne avec laquelle ils se sont réunis en diverses occasions.

Continuar lendo

Syrie: colère russe contre Israël

Le numéro deux du Centre de Commandement des forces russes au sud de la Syrie a lancé un sévère avertissement à Israël, le mettant en garde contre toute « tentative de violation du cessez-le-feu dans le sud de la Syrie ». « Au cas où Israël violerait la trêve, la Russie saurait bien comment s’y prendre », a lancé le général Alexy Kozin.

Syrie: colère russe contre Israël

Continuar lendo