La démission du Premier ministre libanais sur instruction de Ryad: le prélude à une nouvelle agression contre le Liban

La démission du Premier ministre libanais sur instruction de Ryad: le prélude à une nouvelle agression contre le Liban

La démission du Premier ministre libanais, Saad Al-Hariri, à partir de Ryad, quelques minutes après sa rencontre avec le Prince héritier Mohamed Ben Salman, est le signal à une agression israélienne programmée contre le Liban.

Saad Al-Hariri qui  jouit également de la nationalité saoudienne, a présenté sa démission en estimant que sa vie était menacée.

En réalité, cette démission relève d’un plan concerté mis au point conjointement par le Prince héritier Mohamed Ben Salman et le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu visant à stopper les progrès enregistrés jusqu’ici par le Hezbollah libanais et ses alliés syrien et iranien dans la région.

Continuar lendo

Anúncios

Abdication of King Salman in Saudi Arabia

New Saudi Power Grab Follows Big Losses

Saudi Prince Salman’s Chess Game with Hezbollah in Lebanon

Geo-economics of Saudi Arabia’s NEOM project

Inside story of Saudi night of long knives – Pepe Escobar on detained royals

Le Parlement iranien donne son feu vert aux Gardiens pour riposter contre les USA

Le Comité de la sécurité nationale et de la politique étrangère au Parlement iranien, a annoncé son soutien aux Gardiens de la révolution islamique dans toute mesure de riposte prise à l’encontre des forces américaines, au cas où Trump mettrait en exécution ses menaces contre les gardiens de la révolution, a rapporté la chaine satellitaire iranienne alAlam.

Le Parlement iranien donne son feu vert aux Gardiens pour riposter contre les USA

Dans sa déclaration le Comité de la sécurité nationale et la politique étrangère condamne le comportement irrationnel des USA et déclare que si leurs menaces impulsives sont exécutées, le conseil accorde son feu vert aux forces des Gardiens de la révolution pour riposter de manière adéquate aux forces américaines. Et ce, conformément à l’article 4 de la loi anti-actions américaines. Le comité estime que les gardiens de la révolution jouissent du droit légitime d’affronter les forces américaines tout comme ils ont affronté les groupes terroristes ».

Continuar lendo