Une confrontation entre la Russie et les USA à Deir ez-Zor est-elle possible?

Washington tente toujours de discréditer le Président syrien Bachar al-Assad à l’Onu et l’opposition syrienne tente de provoquer des combats armés alors même que le processus de paix est en cours.

Comme les forces gouvernementales syriennes agissent conjointement avec les militaires russes, ces derniers ont été ciblés par des combattants soutenus par les Américains. Selon le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

Une confrontation entre la Russie et les USA à Deir ez-Zor est-elle possible?Une confrontation entre la Russie et les USA à Deir ez-Zor est-elle possible?

Si cette situation persistait, la riposte de Damas et de Moscou pourrait toucher non seulement les combattants mais aussi les militaires américains qui agissent dans les rangs de l’opposition, écrit le quotidien Nezavissimaïa gazeta. Le 20 septembre, Sergueï Roudskoï, chef de la Direction principale des opérations de l’état-major général des forces armées russes, a fait savoir que les «services secrets américains ont initié l’offensive» des combattants du Front al-Nosra dans la zone de désescalade d’Idlib, où ils ont entrepris une «tentative de capturer une unité de la police militaire russe». Selon l’état-major russe, cette attaque des djihadistes visait à arrêter l’«offensive efficace des forces gouvernementales à l’est de Deir ez-Zor».

Moscou souligne sa volonté de combattre Daech sur tout le territoire syrien, y compris à l’est de l’Euphrate où agissent principalement les Forces démocratiques syriennes soutenues par les États-Unis. C’est pourquoi, l’armée de Bachar el-Assad, soutenue par les forces spéciales et l’aviation russes a traversé l’Euphrate près de Deir ez-Zor.

Continuar lendo

Anúncios

Syrie : Avertissements sévères lancés par Moscou à Washington

Syrie : Avertissements sévères lancés par Moscou à Washington

Le ministère de la défense russe a été obligé d’adresser un avertissement sévère aux Américains concernant Deir Ez-Zour.

Les Américains ont poussé leurs Kurdes de service de « Syrie démocratique » vers Deir Ezzour en les faisant aider par Daesh. Le but de l’opération était de prendre le contrôle des champs pétroliers qui représentent 75 % des réserves syriennes.

Les unités chétives de Syrie démocratiques sont encadrées par des forces spéciales US et c’est là où cela devient délicat. Devant cette atteinte flagrante à la souveraineté de l’État syrien, les Russes ont été fermes et le Pentagone a reculé.

Continuar lendo

Financer les oppositions démocratiques, c’est quoi le problème ?

Une partie de la critique de l’impérialisme s’intéresse aux financements des mouvements d’opposition à travers le monde. Différents auteurs, comme Ahmed Bensaada, ont ainsi pu montrer combien les États-Unis (mais aussi l’Union Européenne et, de façon plus générale, tous les partenaires « occidentaux ») ont financé, formé et aidé des groupes d’opposition lors des révolutions « de couleur », lors du Printemps arabe ou encore à Hong-Kong. Du reste, ce n’est ni un secret, ni une surprise : une connaissance travaillant pour une agence de l’ONU me confiait récemment que dans les cercles de l’aide internationale « tout le monde sait ça » mais que, à l’évidence, il faut bien que quelqu’un puisse aider les oppositions démocratiques…

Financer les oppositions démocratiques, c’est quoi le problème ?

C’est une vraie question, faut-il « aider » les oppositions « démocratiques » et, si oui, comment ? Le problème : toutes les révolutions financées par les USA et leurs alliés ont, d’une part, mené à encore plus de souffrances et ont, d’autre part, continué de satisfaire les intérêts occidentaux à travers différentes formes de néocolonialisme. Ces deux éléments suffisent à considérer ces financements comme des outils d’ingérence, au service des intérêts voraces de pouvoirs hégémoniques et non pas au service de la démocratie.

Toutefois, lorsqu’on a dit ça, nous ne sommes guère avancés. En effet, quels financements, aides ou formations seraient légitimes dans une perspective défendant les valeurs d’égalité ? Cet article entend mener une réflexion sur la souveraineté des peuples mais aussi leur solidarité.

Continuar lendo

200 000 Israéliens attendus au « Kurdistan » dès la proclamation de l’indépendance

Selon le magazine Israel-Kurd basé à Erbil, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président auto-désigné du futur Kurdistan indépendant Massoud Barzani ont conclu un accord secret.

Tel-Aviv s’est engagé à installer au Kurdistan 200 000 Israéliens d’origine kurde.

200 000 Israéliens attendus au « Kurdistan » dès la proclamation de l’indépendance

L’annonce a été largement reprise par la presse turque, iranienne et arabe.

Le projet de création d’un Soudan du Sud et d’un Kurdistan est un objectif militaire israélien depuis le développement des missiles à la fin des années 90. Ces territoires, largement administrés par des Israéliens, doivent permettre de prendre à revers l’Égypte et la Syrie.

Continuar lendo

A repressão aos indígenas Mapuches na Argentina

800px-Flag_of_the_Mapuches

Bandeira Mapuche

14/08/17

No dia 1o de agosto, a Gendarmeria argentina, uma força de segurança com características federais, conteve um protesto em uma área ocupada por indígenas de etnia Mapuche, na província de Chubut, localizada na Patagônia. A manifestação era protagonizada por militantes que reclamavam direitos sobre a terra e pela libertação de seu líder, Facundo Jonas Huala, preso em junho e cuja extradição é demandada pelo Chile.

Em seguida à repressão policial, Santiago Maldonado, que estava presente no local como apoiador da causa, desapareceu. De acordo com os ativistas presentes, Maldonado foi levado pelos gendarmes e a ação policial foi marcada por violência excessiva. Entretanto, a Ministra de Segurança argentina, Patricia Bullrich, nega a responsabilidade da agência e declarou que não existem indícios de participação policial no desaparecimento.

Continuar lendo

Os 50 anos da ASEAN e a visão do bloco para a integração asiática

Khmerasean

22/08/17

Fundada no ano de 1967, através da Declaração de Bangcoc, a Associação das Nações do Sudeste Asiático* (ASEAN) completa 50 anos, em meio a um histórico de êxito. O processo de integração do Sudeste Asiático, local de grande diversidade étnica e cultural, resultou em um cenário no qual 25% do comércio e dos investimentos estrangeiros na região são realizados através de fluxos intrabloco. A ASEAN é uma Área de Livre Comércio, contando com a eliminação ou redução de tarifas e impostos que incidem sobre as mercadorias provenientes dos países membros.

Continuar lendo

Ten Minute History – The French Revolution and Napoleon (Short Documentary)