La Corée du Nord et le Venezuela : deux faces d’une même pièce

En suggérant qu’il pourrait ordonner l’invasion américaine pour un changement de régime au Venezuela, le Président Trump a montré par inadvertance pourquoi la Corée du Nord a désespérément tenté de développer des armes nucléaires pour se doter de moyens de dissuasion ou de défense contre l’un de ces fameux changements de régime organisés par  la sécurité nationale américaine. A vrai dire je ne serai pas surpris de voir le Venezuela et d’autres pays du tiers  monde voulant résister à l’empire américain, chercher à acquérir dans ce but des armes nucléaires.  N’est-ce pas le meilleur moyen  de dissuader les Etats-Unis d’entreprendre une opération de changement de régime contre eux ?

La Corée du Nord et le Venezuela : deux faces d’une même pièce

Continuar lendo

Eventuais sanções à Venezuela podem piorar sofrimento da população, diz relator da ONU

Texto 54

11/08/2017

As sanções não são a resposta para a crescente crise na Venezuela, e a comunidade internacional não deve seguir por esse caminho, disse o relator especial das Nações Unidas Idriss Jazairy nesta sexta-feira (11).

“As sanções podem piorar a situação da população venezuelana, que já está sofrendo com a inflação paralisante e a falta de acesso adequado a alimentos e remédios”, disse Jazairy.

O especialista enfatizou que esforços no sentido de prejudicar a economia venezuelana só levarão a violações dos direitos das pessoas comuns. “Sanções causam perturbação a qualquer Estado, e podem particularmente ter efeitos devastadores para cidadãos de países em desenvolvimento quando prejudicam a economia”.

“O diálogo é a base de uma solução para as disputas”, disse Jazairy. “Os Estados devem se engajar em diálogo construtivo com o governo venezuelano para chegar a soluções para os desafios muito reais enfrentados”, disse.

Continuar lendo →

Le Venezuela en question: À propos de Marco Rubio et des Alliances avec la Russie et la Chine

Rien de ce qui se passe dans la géopolitique mondiale n’est étranger au Venezuela. La lutte pour des territoires, des influences et des ressources entre puissances pétrolières, d’état ou privées, maintient notre pays sur le devant de la scène dans cet hémisphère, avec les États-Unis à l’offensive de par leur appui à l’opposition vénézuélienne dans leur désir de renverser le chavisme.

https://i0.wp.com/reseauinternational.net/wp-content/uploads/2017/08/lamina-faja-del-orinoco-participacion-de-las-empresas-reloaded.png

Ces trois derniers mois de violence se sont inscrits dans le cadre d’une lutte des grandes corporations énergétiques privées pour s’emparer du pétrole et des ressources naturelles sur le territoire vénézuélien. Parmi elles, Exxon-Mobil s’impose comme celle qui a le plus investi pour « le changement de régime » dans le pays.

Deux des hommes politiques les plus belliqueux à l’adresse du Venezuela au sein du Sénat étatsunien sont Marco Rubio et Ed Royce, tous les deux financés par Exxon, tout comme le président Donald Trump qui bénéficie de l’appui financier et politique de la compagnie pétrolière. Les sénateurs, de leur côté, ont fait des sanctions un point clé de leur agenda législatif; ils fournissent également un appui politique et un aval diplomatique à l’agenda du coup d’état qu’opère l’opposition vénézuélienne avec laquelle ils se sont réunis en diverses occasions.

Continuar lendo

Dormir en la calle, el sufrimiento venezolano por un futuro en Colombia

Con el empeoramiento de la crisis en el vecino país, cada vez hay más venezolanos en Cúcuta, la segunda ciudad con mayor desempleo de Colombia.

José lleva una semana durmiendo en la calle y Rafael a veces se queda en un refugio donde le dan de comer. Como otros venezolanos que migran a Colombia padecen un rosario de penurias buscando empleo y un futuro mejor para sus familias.

Es casi la media noche y tanto José Flores como Rafael Mendoza deberán dormir a las puertas del albergue Centro de Migraciones de la Diócesis de Cúcuta, la ciudad fronteriza por donde llegaron desde Venezuela tratando de dejar atrás la severa crisis en su país y buscar oportunidades.

Flores, un pastelero de 50 años, agarró unos 10 dólares, una mochila con pocas cosas y dejó en su oriunda Maracay (norte venezolano) a su esposa y dos hijos para buscar empleo en Cúcuta, ciudad de unos 600.000 habitantes. Ya lleva una semana de búsqueda y nada.

“Como no tenemos plata para una pieza tenemos que dormir en la calle. Prácticamente somos como unos indigentes. A veces no nos bañamos, no comemos”, dice a la AFP este hombre, quien hace unos meses pesaba 80 kilos y hoy luce delgado y demacrado por la escasez de alimentos que padeció en Venezuela.

Fuente: Semana 

Venezuela : Interview de Nicolás Maduro à la chaîne russe RT

Dans une interview exclusive accordée à RT, le président vénézuélien a confirmé la tenue de l’Assemblée Nationale Constituante (ANC) ce dimanche, envoyé un message clair au président des Etats-Unis et réaffirmé qu’il appelle ses adversaires politiques au dialogue.

Alors que le suspense plane sur le Venezuela à quelques jours d’une élection controversée, le président Nicolás Maduro reconnaît une erreur importante :

Venezuela : Interview de Nicolás Maduro à la chaîne russe RT

« Ma plus grosse erreur a été de sous-estimer l’opposition, sa capacité de nuisance, sa méchanceté, sa capacité de violence. Peut-être est-ce la pire erreur que nous ayons commise, » a-t-il déclaré dans une interview accordée à RT au Palais de Miraflores, à Caracas, où il a largement parlé des défis du pays en matière économique face à l’attaque internationale commandée par les Etats-Unis, le marché pétrolier et le conflit politique intérieur avec la droite.

Mais pour le chef de l’Etat, dans la foule d’événements, il y a une tragédie transversale provoquée par les médias hégémoniques : « Ils ont vendu au monde l’image d’un Venezuela qui n’existe pas. »

Continuar lendo

VENEZUELA : le bain de sang approche. Que fait la gauche internationale ?

Un pays pétrolier qui résiste à l’Empire depuis plus de quinze ans et qui a sorti du néant ses « fils de rien »

https://d2071andvip0wj.cloudfront.net/styles/16x9-large/s3/venezuela-16dec16.jpg?itok=dv8R32r7

Il ne faudra pas venir pleurer demain lorsque l’on assassinera, torturera, « disparaîtra », les militants chavistes. Les précédents historiques sont malheureusement nombreux.

Les classes dominantes vénézuéliennes veulent une revanche sociale, liquider la « révolution bolivarienne », ou ce qu’il en reste, afin que le peuple des anciens « invisibles » ne relève plus jamais la tête. L’oligarchie veut que ces « fils de rien », auxquels le chavisme a donné statut et dignité, retournent au néant.

On peut émettre des critiques sur la gestion, sur la stratégie du président Maduro. Mais il a été élu, certes de peu, mais élu. Donc légitime. Il propose le dialogue, et a le droit de se défendre contre des émeutiers. La plupart des médias vénézuéliens et étrangers s’acharnent à donner une image chaotique du pays, à mettre sur le dos des chavistes les exactions commises par des groupes violentissimes, masqués, souvent armés, les « guarimbas », qui veulent la guerre civile.

 

Continuar lendo

Venezuela : Poutine avertit les Etats-Unis : « Ne cherchez pas à déstabiliser le Venezuela »

La Russie a accusé les Etats-Unis d’exercer des pressions politiques sur le Venezuela et a averti que la déstabilisation de ce pays serait une menace aussi bien pour la démocratie vénézuélienne que pour toute l’Amérique Latine.

Venezuela : Poutine avertit les Etats-Unis : « Ne cherchez pas à déstabiliser le Venezuela »

« Nous voyons avec inquiétude l’augmentation des tendances négatives et de la situation de déstabilisation en République Bolivarienne du Venezuela qui est unie à la Russie par des liens étroits d’amitié et d’association stratégique, » a déclaré le ministre russe des Affaires Etrangères dans un communiqué.

La Russie considère que la tendance actuelle « est une menace pour la stabilité démocratique de ce pays et peur avoir des conséquences très graves sur la situation dans la région latino-américaine en général. »

« L’augmentation agressive des pressions politiques et des menaces de sanctions de Washington sur Caracas est en désaccord avec la position de nombreux membres de la communauté internationale qui plaident pour la recherche de solutions constructives aux problèmes intérieurs du Venezuela, » a-t-il noté.

Continuar lendo