Pepe Escobar: Copa na Rússia é uma grande vitória de Putin

Anúncios

Pepe Escobar sobre Trump, Kim e Putin

Kurdistan : Les protagonistes s’observent et fourbissent leurs armes…

Kurdistan : Les protagonistes s’observent et fourbissent leurs armes…

Le PM irakien Abadi en visite officielle en France a annoncé que Hawija a été reprise à Daesh. Hawija était un important centre de commandement de Daesh dans la région. Elle est la porte de Kirkouk qui sera la prochaine étape.

L’accélération de la tenue du référendum au Kurdistan visait à détourner le centre de décisions irakien et l’armée de Hawija. Les responsables irakiens ont cependant deviné la ruse concoctée par les Américains et les Israéliens et ont continué sur leur lancée

Sans le pétrole de Kirkouk, le Kurdistan irakien ne vaut rien pour Israël et pour les USA. Le porte-parole du Hachd Chaabi a déclaré que Kirkouk sera elle aussi libérée de toute présence autre qu’irakienne.

Continuar lendo

La thérapie de choc de Poutine pourrait aider Trump à enterrer les affaires concernant la Russie

L’électro-convulsivothérapie, communément appelée traitement de choc, fait partie d’un traitement psychiatrique par lequel des convulsions sont électriquement induites comme intervention ultime chez les patients présentant un trouble dépressif majeur ou maniaques. Statistiquement, un cycle d’ECT s’est révélé efficace chez 50% des patients souffrant de troubles mentaux majeurs résistants au traitement.

Dans les relations interétatiques aussi, l’ECT est utile dans la boîte à outils de la diplomatie. Le Kremlin vient tout simplement d’administrer un traitement de choc à l’establishment américain en exigeant que les États-Unis réduisent de 755 leurs agents diplomatiques, le plus grand acte jamais accompli dans l’histoire des relations internationales.

La thérapie de choc de Poutine pourrait aider Trump à enterrer les affaires concernant la Russie

L’ECT n’est habituellement administré qu’avec le consentement éclairé du patient, mais Moscou a dû le faire unilatéralement – même si cela a été fait après plusieurs avertissements clairs et avec de bonnes intentions.

Bien sûr, les circonstances sont exceptionnelles – d’autres traitements avaient échoué et il y a eu urgence avec la possibilité du suicide du patient. Le projet de loi adopté par le Congrès sur les sanctions contre la Russie a déjà été envoyé au bureau ovale pour la signature du président Trump.

Continuar lendo

Qui est Recep Tayyip Erdogan ?

Qui est Erdogan ? Quelles sont ses idées ? Tour d’horizon sur un homme controversé qui a radicalement changé la république Turque…

Putin-Erdogan

Chronologie :
Recep Tayyip Erdogan est né le 26 février 1954 à Beyoğlu. Il est cofondateur du Parti de la justice et du développement. Il est premier ministre de 2003 à 2014 puis président de la Turquie dès 2014 (et encore de nos jours). Il obtient son diplôme à la faculté des sciences économiques et sociales de l’université de Marmara.

Il commence son parcours politique au niveau local, il est élu maire d’Istanbul en 1994. Il perd ce mandat en 1998 et fût emprisonné un court temps pour sa complaisance aux idées nationalistes de Ziya Golkap. En 2001, il fonde l’AKP, qui devint la première force politique du pays dès 2002.

En 2014, il devient le premier président de la République turque élu au suffrage universel direct. L’AKP perd cependant sa majorité absolue aux élections législatives de juin 2015, mais la regagne à celles de novembre 2015. Dès le début de sa présidence, une dérive autoritaire du pouvoir est constatée. La tentative de coup d’État de 2016 renforce la position de Erdogan et conduit à des dizaines de milliers d’arrestations dont des députés de l’opposition, au licenciement de plus de 100 000 employés du secteur public et à la mise en place de réformes sécuritaires.

Continuar lendo

Venezuela : Poutine avertit les Etats-Unis : « Ne cherchez pas à déstabiliser le Venezuela »

La Russie a accusé les Etats-Unis d’exercer des pressions politiques sur le Venezuela et a averti que la déstabilisation de ce pays serait une menace aussi bien pour la démocratie vénézuélienne que pour toute l’Amérique Latine.

Venezuela : Poutine avertit les Etats-Unis : « Ne cherchez pas à déstabiliser le Venezuela »

« Nous voyons avec inquiétude l’augmentation des tendances négatives et de la situation de déstabilisation en République Bolivarienne du Venezuela qui est unie à la Russie par des liens étroits d’amitié et d’association stratégique, » a déclaré le ministre russe des Affaires Etrangères dans un communiqué.

La Russie considère que la tendance actuelle « est une menace pour la stabilité démocratique de ce pays et peur avoir des conséquences très graves sur la situation dans la région latino-américaine en général. »

« L’augmentation agressive des pressions politiques et des menaces de sanctions de Washington sur Caracas est en désaccord avec la position de nombreux membres de la communauté internationale qui plaident pour la recherche de solutions constructives aux problèmes intérieurs du Venezuela, » a-t-il noté.

Continuar lendo

Ocidente não sabe nem do cheiro do que a Eurásia está cozinhando

294006

Reunião da OCX aconteceu no começo do mês de junho em Astana, no Cazaquistão

19/06/17

OCX já é não apenas a maior organização política – por área e por população – do mundo; ela também reúne quatro potências nucleares; o G-7 é irrelevante, como se viu claramente na recente reunião em Taormina

Na reunião anual da cúpula da Organização de Cooperação de Xangai (OCX), fundada em 2001, os dois países, Índia e Paquistão foram admitidos como membros plenos, como Rússia, China e quatro ‘-stões’ da Ásia Central (Cazaquistão, Uzbequistão, Quirguistão e Tadjiquistão).

Assim sendo, a OCX já é, não apenas a maior organização política – por área e por população –, do mundo; ela também reúne quatro potências nucleares. O G-7 é irrelevante, como se viu claramente na recente reunião em Taormina. Ação à vera doravante, à parte o G-20, virá desse G-8 alternativo.

Permanentemente desqualificada no Ocidente já há uma década e meia como se não passasse de mero salão de conversas, a OCX, lentamente, mas sem parar nunca, continua a promover um quadro que o presidente Xi Jinping da China qualifica, de forma discreta muito atenuada, como “um novo tipo de relações internacionais com vistas a cooperação ganha-ganha”.

Continuar lendo