Les pays BRICS portent un coup fatal à la suprématie du dollar américain


Les États-Unis ont déclaré une guerre de sanctions contre la Russie et continuent d’exercer une pression commerciale sur la Chine. Il n’est pas exclu que les États-Unis limitent les approvisionnements de produits en acier en provenance de la Chine. A leur tour, Moscou et Pékin ont l’intention de bannir le dollar américain dans les règlements au sein de l’organisation BRICS. Le mouvement marquera la fin de l’ère de la domination financière absolue des États-Unis d’Amérique dans le monde.

Aussitôt après l’adoption par le Congrès des États-Unis d’un paquet de nouvelles sanctions contre la Russie, le vice-ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie Sergei Ryabkov a envoyé à Washington un redoutable avertissement. « Les sanctions américaines contre la Russie ne pourront qu’inciter la Russie à créer un système économique alternatif, dans lequel les dollars ne seront pas nécessaires », a déclaré le diplomate russe.

Fait intéressant, la déclaration a été faite à la veille du sommet de deux jours des ministres du commerce du BRICS, qui a ouvert ses portes le 1er août 2017 à Shanghai. Cette organisation, qui comprend le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud, devient un puissant contrepoids au Groupe des Sept.

Aujourd’hui, les pays du BRICS représentent 26% du territoire terrestre, 42% de la population mondiale (près de trois milliards de personnes) et 27% du PIB mondial. Selon les prévisions des experts, la part des pays BRICS représentera plus de 40% du PIB mondial d’ici 2050.

Cependant, les ministres du commerce du BRICS ont choisi de ne pas mettre la charrue avant les bœufs.

Le ministre russe du Développement économique, Maxim Oreshkin, a déclaré que les pays du BRICS, en particulier la Russie et la Chine, pourraient passer à des règlements dans des monnaies nationales dans un proche avenir. Le ministre a également déclaré que le chiffre d’affaires entre la Russie et la Chine pourrait atteindre 200 milliards de dollars d’ici 2020.

En même temps, en marge du sommet de Shanghai, les ministres ont discuté des opportunités pour la création d’un nouveau système monétaire pour exclure l’utilisation du dollar américain. En 2015, le président Vladimir Poutine avait déclaré que la Russie optait pour les règlements dans les monnaies nationales et qu’elle avait créé des pools de devises avec plusieurs pays.

Aujourd’hui, non seulement la Russie doit renoncer au dollar, mais le pays doit aussi assurer son indépendance financière vis-à-vis de l’Occident. Les pays BRICS ont coordonné les principes de base du travail de la nouvelle Banque de développement, qui est considéré comme un contrepoids à la Banque mondiale, dans laquelle ce sont les Américains qui définissent les règles du jeu.

En outre, la Russie envisage une possibilité de mettre en place un système de paiement distinct similaire à SWIFT.

Plus de 300 banques russes se sont tournées vers une alternative à SWIFT, le système connu sous le nom de SPFS (System for Transfer of Financial Messages). Elvira Nabiullina, la présidente de la Banque centrale de Russie, a déclaré: « Des menaces ont été exprimées selon lesquelles la Russie pourrait être coupée de SWIFT. Nous avons achevé le travail sur notre propre système de paiement, et si quelque chose se produisait, toutes les opérations au format SWIFT fonctionneront à l’intérieur du pays. »

L’une des principales conditions de passage aux règlements en monnaies nationales est la stabilité des monnaies nationales des membres du BRICS. Le taux de change du rouble russe peut diminuer en raison des prix mondiaux du pétrole relativement faibles (moins de 52 dollars le baril).

Les taux de change instables des monnaies nationales ne sont pas le seul obstacle pour renoncer au dollar américain dans les règlements réciproques. Les pays du BRICS ne représentent que 10% du commerce mondial. Par conséquent, l’alliance doit augmenter les indicateurs du commerce mutuel.

Moscou et Pékin ont déjà introduit des règlements réciproques en yuans. La Banque centrale de Russie a ouvert son premier bureau étranger à Pékin.

Ainsi, la guerre des sanctions contre la Russie consolide et renforce les relations entre la Russie, la Chine et d’autres membres du BRICS.

Fonte: Réseau International

Anúncios

Uma resposta em “Les pays BRICS portent un coup fatal à la suprématie du dollar américain

  1. O que a notícia visa, ao ressaltar que os BRICS são fatais para o dólar americano, é destacar o papel que esse grupo econômico vem tomando. Após a decisão de se criar um banco mundial de desenvolvimento e de criar um contingente de reserva de 100 bilhões de dólares em vista de proporcionar garantias aos países membros, essas medidas se tornam uma ameaça à supremacia dos EUA e do dólar americano no contexto atual. Principalmente no que concerne ao banco, pensado para fortalecer tanto os próprios países membros, quanto outros países subdesenvolvidos, há uma concorrência direta com o Banco Mundial, comandado pelo Rino Unido e com o FMI, administrado pelos Estados Unidos.
    As consequências de sanções impostas contra a Rússia causam um efeito que tende a prejudicar ainda mais as relações entre esses países, e consolidar as relações entre Rússia e os outros membros dos BRICS.
    Vale salientar que os BRICS não são um bloco econômico, uma vez que não possui integração política nem econômica. Se trata apenas de potências que se unira em prol de maior crescimento econômico e de maior independência. Os BRICS, atualmente, formam o grupo dos países que mais crescem no mundo, uma vez que são detentores de mais de 21% do PIB mundial e representam 42% da população mundial, 45% da força de trabalho e o maior poder de consumo do mundo. Além disso, esses países se destacam por possuírem grandes dimensões territoriais com abundância de riquezas naturais nacionais e condições favoráveis para a exploração das mesmas.

Comente esta notícia!

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair / Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair / Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair / Alterar )

Foto do Google+

Você está comentando utilizando sua conta Google+. Sair / Alterar )

Conectando a %s